F. 1664 ; J.H. 2028

Gravure de “l’homme à la pipe”
  • Atelier Gachet
  • 18 x 14,7 cm

Commentaire

Cette courte vidéo vient en complément de “La folie Gachet” (Les Impressions Nouvelles, janvier 2009). Elle  montre comment les Gachet, père, fils et atelier ont procédé pour fabriquer un faux van Gogh, récemment retrouvé, qu’ils avaient dissimulé derrière un miroir. Ce dessin est le modèle de la fausse eau-forte de “l’Homme à la pipe”, dont 70 tirages recensés s’échangent pour une centaine de milliers d’Euros pièce et que le marché prétend athentique, malgré les dénonciations multiples et les preuves qui l’accablent .

Pour  l’autre

Cette vidéo montre qu’il était possible de comprendre, sans connaître le dessin caché derrière la glace des Gachet,  comment les faussaires de l’atelier du docteur s’y étaient pris pour fabriquer l’eau-forte qu’ils firent passer pour celle de Vincent.

Références

La folie Gachet, Impressions nouvelles;
L’affaire Gachet, L’audace des bandits, pages 275-298

Video

New drawing, Forged etching, 1664

The discovery of a forged drawing which the son of the doctor Gachet had hidden behind a mirror helped to solve the case of the forged etching which was attributed to Vincent by the Gachets and their followers.

Nouveau dessin, fausse eau-forte, 1664

PDF documents

Texte video : New drawing, Forged etching, 1664


Texte video : Nouveau dessin, fausse eau-forte, 1664

La provenance de “L’Homme à la pipe”