F. 659 ; J.H. 1850

Le jardin de l’asile (copie)
  • Atelier Gachet
  • 71,5 x 90,5 cm

Commentaire

Il est inscrit au dos de ce tableau – donné par le fils Gachet au neveu de Vincent  l’Ingénieur Van Gogh pour (pourrir) sa Fondation – qu’il n’est pas de Vincent. L’ingénieur l’avait ainsi “marqué” avant de le reléguer dans les réserves. Malheureusement, il en a été sorti en 1886 après une erreur de lecture des lettres. Aujourd’hui, une lecture fausse des lettres, voulue, donne l’illusion que Vincent en aurait parlé, donc l’aurait peint. Il n’a pas plus parlé de cette effroyable copie qu’il ne l’a peinte.

Références

L’Affaire Gachet, l’audace des bandits, pages 343 à 350

Video

Jardin de l'asile, copie Gachet, 659

Tunique de Nessus, comme d’autres, la copie du “Jardin” ou “Parc de l’asile” atteste l’étonnant talent des Gachet père et fils pour la mystification. Ils ne sont plus là pour jouir du succès de ce qu’il faut bien appeler leurs couillonnades, mais la performance demeure remarquable. Ils sont parvenus à pourrir la collection mère. Pas vraiment, parce que le fils de Theo à qui la toile fut offerte en 1954 éventa le supercherie, mais, aujourd’hui, le plus fervent défenseur de cette copie indigne est le musée van Gogh qui, l’ayant sortie des réserves sur une erreur de lecture des lettres, s’entête.

PDF documents

Texte video : Jardin de l'asile, copie Gachet, 659


Documentation sur le “Parc”

Historique des exégèses

PDF

La collection Gachet